Qu’est ce que le fonds de dotation Épikourios ?

Notre projet

 

Le fonds de dotation Epikourios présidé par Maryvonne Hiance est fondé par l’École de méditation le 25 Juin 2020. Il a pour vocation de faire découvrir la pratique de la méditation à des publics qui n’y ont pas facilement accès, tels que les personnes âgées, les personnes sourdes et malentendantes, les personnes en situation de difficulté psychologique, et les jeunes en situation précaire. Différentes actions sont menées par le fonds : Méditation pour les étudiants en partenariat avec France Biotech et le Crous, développement d’une application mobile, développement d’outils s’appuyant sur la langue des signes et la lecture labiale, …

Par sa dimension sociale, inclusive et fédératrice, et au vu des bénéfices prouvés scientifiquement, la méditation s’avère être aujourd’hui une réponse pertinente, profonde, douce et sans ingérence à nombre de problèmes actuels.

Les 3 axes d’intervention du fonds Épikourios

1

Rendre la méditation accessible à tous

Transmettre la méditation pour des publics qui n’y ont pas aisément accès tels que les personnes âgées, les personnes sourdes et malentendantes, les personnes en situation de difficulté psychologique, les jeunes en situation précaire.

2

Promouvoir la recherche

Promouvoir des études scientifiques sur les effets de la méditation et son impact sur tous les aspects du mieux-vivre pour enrichir les nombreux travaux validant les bénéfices de la méditation dans le domaine de la santé.

3

Faire de la méditation un vecteur de médiation culturelle

Favoriser tous les projets qui permettent, grâce à la méditation, d’ouvrir un rapport aux œuvres d’art, en particulier plastiques ou musicales. Autrement dit, rendre la culture plus aisément accessible à un large public, en favorisant des projets de transmission de la méditation dans des musées, des théâtres, des conservatoires.

L’association fondatrice : L’École de méditation

L’École de méditation a pour mission de transmettre au plus grand nombre une méditation laïque, non instrumentalisée, à visage humain. Grâce à une pédagogie unique, elle permet à chacun d’intégrer la pratique au quotidien et de l’appliquer de façon concrète dans toutes les situations de la vie.

Fondée en 2006 par Fabrice Midal, elle rayonne aujourd’hui dans tout le monde francophone en organisant des stages, des séminaires, des cours en visioconférence. Elle propose des formations adaptées aux besoins et demandes de chacun : découvrir la méditation, approfondir la pratique, la transmettre dans un cadre professionnel, associatif, amical ou familial.

L’École est ouverte à tous les savoirs permettant ainsi, en dialogue avec la méditation, d’explorer ce qui constitue le cœur d’une existence humaine accomplie : philosophie, poésie, arts, sciences humaines et sociales, neurosciences. Des conférenciers internationaux, spécialisés dans ces différents domaines, sont régulièrement invités dans son centre parisien, à la Maison de la méditation.

Les fondateurs du fond de dotation Épikourios

Fabrice Midal

Fabrice Midal est l’un des principaux enseignants de la méditation en France et l’auteur de nombreux livres où il montre comment la méditation peut s’incarner dans tous les moments de notre existence, aider à habiter notre corps, à retrouver le sens profond de l’art, de l’éthique, de la littérature.

Il est aussi éditeur, dirigeant deux collections : “L’esprit d’ouverture” aux éditions Robert Laffont et “Évolution“ chez Pocket, où il s’est engagé à publier des auteurs de renom qui développent une vision authentique de la méditation, tels que Jon Kabat-Zinn, Jack Kornfield, Sharon Salzberg, Thupten Jinpa, Tara Brach, Thich Nhat-Hanh, Chade-Meng Tan.

Fabrice Midal est reconnu pour son engagement à transmettre la pratique de la méditation – qu’il enseigne depuis 20 ans – d’une manière simple, rigoureuse et laïque, dont témoignent ses nombreux livres. En 2017, il publie le best-seller Foutez-vous la paix — et commencez à vivre, en 2018, Sauvez votre peau ! Devenez narcissique et, en 2019, Traité de morale pour triompher des emmerdes.

Maryvonne Hiance

Maryvonne Hiance est ingénieure diplômée de l’EPF, ex-École Polytechnique féminine, et de l’Institut national des sciences et techniques nucléaires.

Elle a débuté sa carrière dans le domaine de la santé comme physicienne dans un centre de radiothérapie. Puis, après avoir passé une dizaine d’années dans l’industrie du nucléaire elle est revenue dans le domaine de la santé en prenant la direction générale de sociétés de biotechnologie. En 2008, elle co-fonde Effimune, start-up de biotechnologie spécialisée dans le domaine de l’immunothérapie, de la transplantation et des maladies auto-immunes. En 2016 Effimune fusionne avec Ose Pharma qui devient Ose Immunotherapeutics et Maryvonne Hiance devient présidente de France Biotech, association nationale des entreprises de biotechnologie.

Aujourd’hui, elle est vice-présidente d’Ose Immunotherapeutics. Elle est également administratrice de deux autres start-up de biotech et préside le fonds de dotation HealthTech For Care. Ce fonds a pour objectif de soutenir et de favoriser l’accès aux nouvelles technologies innovantes françaises et européennes pour l’ensemble des patients.

Soutenez le fonds de dotation Épikourios

Bénéficiez d’une réduction d’impôt

66% de votre don est déductible de vos impôts dans la limite de 20% de vos revenus imposables, sur présentation du reçu fiscal qui vous est envoyé par le fonds de dotation Épikourios*.

* Le fonds de dotation Épikourios, créé le 25 juin 2020 (date de parution au Journal officiel) est reconnu d’intérêt général et bénéficie du régime fiscal du mécénat. Les particuliers peuvent ainsi bénéficier d’une réduction d’impôt sur le revenu égale à 66% du montant des sommes versées, dans la limite de 20% du revenu imposable. Les entreprises peuvent aussi bénéficier de cette réduction d’impôt à hauteur de 60% (dans la limite de 0,5% de leur chiffre d’affaires).